R.I.P. ?

Il y a des jours où l’on s’inquiète, par exemple quand l’université où travaille l’Oreille tendue annonce ceci :

Ou quand un projet de règlement gouvernemental a l’objectif suivant : «Enfin, il vise à bonifier les prestations spéciales versées pour subvenir au coût d’accessoires reliés au système d’élimination pour les prestataires d’aide inancière qui ont une problématique de santé significative à ce niveau.» (Merci à Antoine Robitaille pour la citation.)

On est alors en droit de s’inquiéter de la prolifération de la problématique.

Puis on tombe sur ceci, sur le site du Réseau des sports :

«L’autopsie de la problématique» (RDS, 12 janvier 2015)

Pour qu’il y ait «autopsie», il faut bien qu’il y ait un cadavre. Est-ce à dire que la problématique serait enfin morte ?

On peut toujours rêver.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*