Oui, genre

Le jour de sa naissance, l’Oreille tendue a mis deux textes en ligne : son tout premier, sur le français de Michael Ignatieff; le deuxième — pas le second —, sur le mot sérieux, ce synonyme de oui.

Au fil du temps, elle en a repéré d’autres, par exemple mets-en et correct, sans compter la litanie du 5 novembre 2012.

Hier, sur le trottoir devant chez elle, elle tombe sur son fils cadet et sur un de ses potes.

OT, au pote — T’as eu de bonnes vacances ?
Lui — Quand même.

Cela voulait, aussi, dire oui.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Oui, genre”

  1. Il y a encore le très militaire « affirmatif », que j’ai entendu pas plus tard qu’hier :
    — Tu es sûr qu’il viendra la semaine prochaine ?
    — Affirmatif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *