L’oreille tendue de… Mauricio Segura

Mauricio Segura, Oscar, 2016, couverture

«Une autre nuit, il somnolait dans sa chambre, le visage tourné vers la nuée bruyante d’insectes gravitant autour du réverbère, quand il entendit un air de piano qu’il crut d’abord provenir de son rêve où des fauves majestueux, tapis dans l’ombre, interrompaient leur chasse pour tendre l’oreille vers une mélodie délicate.»

Mauricio Segura, Oscar, Montréal, Boréal, 2016, 231 p., p. 51.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*