Le zeugme du dimanche matin et d’Amélie Cordonnier

Amélie Cordonnier, Trancher, 2018, couverture«Tout autre chose se joue, à chaque lancer de dés. Chacun l’a bien compris. Vadim, qui fait la banque, distribue autant de sourires que de billets.»

Amélie Cordonnier, Trancher, Paris, Flammarion, 2018, 161 p., p. 86.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*