L’oreille tendue de… David Turgeon

David Turgeon, les Bases secrètes, 2012, couverture«La nuit tombe, Irénée continue de tendre l’oreille : mais Ignace ne l’appelle pas. Il a sûrement faim, se dit le gros homme avec reproche. Il a faim ! gémit-il alors, il faut le nourrir ! Et du fond des âges, une voix lui répond. Il croit qu’il hallucine, demande qui parle ? et pour un moment plus rien. Il se demande ce que disait la voix, c’était si soudain, et qui nous dit qu’elle parlait bien français ?»

David Turgeon, les Bases secrètes, Montréal, Le Quartanier, «série QR», 59, 2012, 189 p., p. 126.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*