L’oreille tendue de… Pierre Samson

Pierre Samson, le Mammouth, 2019, couverture

«Bella et Joshua échangent un regard. Il lui demande si elle a entendu où ils ont été emmenés.
— Bien sûr, je tendais l’oreille, vous vous en doutez bien. À l’hôpital-prison, là, entre les deux gares. On n’est pas près de les revoir, les pauvres. Pour ce qui est du Mammouth, je le répète : l’homme qui est tombé près de moi n’avait aucune arme dans les mains. Il n’a pas essayé de frapper personne. Il était juste en avant de la foule.»

«Ces femmes, trop maigres, trop pâles, tendent l’oreille aux propos débités par la dame Varrieur et, si elles ne peuvent affirmer y comprendre grand-chose, elles ressentent qu’une vérité libératrice pointe le nez derrière ce flot d’étranges paroles et qu’elle s’évanouira dès les premières secondes de silence.»

Pierre Samson, le Mammouth, Montréal, Héliotrope, 2019. Édition numérique.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*