L’oreille tendue de… Régis Jauffret

Régis Jauffret, la Ballade de Rikers Island, 2014, couverture

«Un réceptionniste quadrilingue se hasarde. Il se penche sur elle, fait semblant de demander à cette cliente effondrée si elle se sent bien, tend une oreille dont le pavillon semble s’épanouir comme un cornet acoustique.»

Régis Jauffret, la Ballade de Rikers Island. Roman, Paris, Seuil, 2014, 425 p., p. 330.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*