Explication de texte du mercredi matin

Gravure sur cuivre de François Chauveau pour l’édition des Fables de La Fontaine de 1668

Soit le tweet suivant :

En tant que propriétaire de tortue, j’aimerais rectifier un fait. Jean de La Fontaine était su’a poff. C’est pas vrai que c’est lent, une tortue. Ça peut être prime en estik, une tortue.

Pour un non-Québécois, ce message pourra paraître sibyllin. Voyons voir.

«Su’à poff» ? Poff désigne, dans le français populaire du Québec, une bouffée. On l’imagine ici de weed ou de weed, ce qui expliquerait l’erreur de l’auteur des Fables. L’Oreille tendue avoue toutefois s’aventurer en territoire peu connu pour elle.

«Prime» ? Caractéristique de la personne, voire de l’animal, qui fonce. Définition du «Vocabulaire» à la fin du roman le Survenant : «vif, fougueux, qui part le premier en tout» (éd. de 1954, p. 246).

«Estik» ? Euphémisme du juron hostie.

À votre service.

 

Illustration : gravure sur cuivre de François Chauveau pour l’édition des Fables de 1668, site Utpictura18.

 

Référence

Guèvremont, Germaine, le Survenant. Roman (1945), Paris, Plon, 1954, 246 p. Suivi d’un «Vocabulaire».

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Laissez un commentaire svp