L’oreille tendue de… Natalie Jean

Natalie Jean, le Goût des pensées sauvages et autres nouvelles, 2020, couverture

«Je me penche sur une rosette de ciboulette en tendant l’oreille. Une mésange se moque un peu de moi, le bruit des feuilles qui poussent, sinon rien. Ouf.»

Natalie Jean, le Goût des pensées sauvages et autres nouvelles, Montréal, Leméac, 2020, 144 p., p. 90.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur/autrice : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*