Oui 001

Il y a toutes sortes de façons de dire oui au Québec. La compagnie Coke l’a bien compris. Sur les autobus de Montréal, on voit actuellement une publicité annonçant le Coke Zéro : «Tout le goût du Coca-Cola, zéro calorie.» Ce texte est suivi d’un astérisque, et l’astérisque introduit une note, qui tient en un mot : «sérieux». C’est un oui meilleur qu’un oui. Sérieux.

 

[Complément du 18 juin 2019]

Exemple essayistique, dans les Retranchées (2019) de Fanny Britt : «Sérieux, c’est de la pure bombe d’intelligence et de cœur» (p. 15 n. 3).

Exemples dialogués dans le même ouvrage : «Sérieux, j’ai un peu hâte qu’on arrête de valoriser autant la conscience […]» (p. 45); «Non mais sérieux, c’est tellement apaisant de faire la chose morale» (p. 45).

On le voit : au-delà de sa valeur affirmative (oui, c’est vrai), sérieux a surtout une valeur intensive (oui oui oui, je vous assure, c’est vrai).

 

Référence

Britt, Fanny, les Retranchées. Échecs et ravissement de la famille, en milieu de course, Montréal, Atelier 10, coll. «Documents», 15, 2019, 97 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

6 thoughts on “Oui 001”

Répondre à F Bon Annuler la réponse.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*