Le zeugme du dimanche matin

Patrick Roy, la Ballade de Nicolas Jones, 2010, couverture«Qu’on le traite de salaud ou aux petits oignons, une assurance l’accompagne, il n’est pas né pour faire de vieux os.»

Patrick Roy, la Ballade de Nicolas Jones, Montréal, Le Quartanier, coll. «Polygraphe», 01, 2010, 220 p., p. 49.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Une pensée sur “Le zeugme du dimanche matin”

Répondre à rainette Annuler la réponse.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*