Rire dans son assiette

En janvier 2012, Alain Dubuc, dans le journal la Presse, s’en prenait au «néo-jovialisme» supposé de Jean-François Lisée.

Dans le même journal, le même Dubuc, le 24 mai, parle de la «Politique de souveraineté alimentaire» du gouvernement du Québec. Son titre ? «L’agrojovialisme» (p. A22).

On ne le dit pas assez : Alain Dubuc fait beaucoup pour le jovialisme au Québec.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*