Dictionnaire des séries 51

Dans le monde du sport, il y a des choses avérées et des choses douteuses.

Un joueur peut avoir «une réputation douteuse» (la Presse, 21 décembre 2011, cahier Sports, p. 2).

Il peut mal se comporter dans ses contacts avec les autres : «Le défenseur des Oilers d’Edmonton Andy Sutton a été suspendu pour huit matchs par la LNH pour sa mise en échec douteuse à l’endroit de l’attaquant des Hurricanes de la Caroline Alexei Ponikarovsky» (la Presse, 9 décembre 2011, cahier Sports, p. 6).

Il arrive parfois à un gardien de donner un but douteux, voire plusieurs : «Sauf que le Canadien perdait 3 à 1, et que sur les trois buts accordés par Théodore, deux étaient douteux» (la Presse, 20 février 2001).

La nature de ce qui est douteux n’est pas très claire, mais il est certain, semble-t-il, que ça existe(rait), peut-être.

 

[Complément]

Les 57 textes du «Dictionnaire des séries» — repris et réorganisés —, auxquels s’ajoutent des inédits et quelques autres textes tirés de l’Oreille tendue, ont été rassemblés dans le livre Langue de puck. Abécédaire du hockey (Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p., illustrations de Julien Del Busso, préface de Jean Dion, 978-2-923792-42-2, 16,95 $).

En librairie le 5 mars 2014.

Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Dictionnaire des séries 51”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*