Jim Roberts (1940-2015)

L’ancien joueur de hockey Jim Roberts est mort cette semaine. Il n’a guère marqué la culture de son sport. Deux exceptions.

Une citation, de Marc Robitaille, dans Des histoires d’hiver avec encore plus de rues, d’écoles et de hockey : «J’ai lu un ou deux Sport-Revue à la flashlight mais ç’a pas vraiment réussi à m’endormir ça fait que j’ai fermé les lumières et j’ai utilisé le vieux truc de compter des moutons excepté que j’ai compté des Canadiens à la place. Je m’en souviens plus mais je pense que c’est rendu à Jim Roberts (numéro 26) que j’ai commencé à dormir» (p. 81).

Une photo, tirée de la Presse du 24 décembre 2002 (p. S2), révélant la ressemblance, qu’il évoquera lui-même quelques années plus tard, entre le chroniqueur vedette de ce quotidien, Pierre Foglia, et l’ancien défenseur des Canadiens de Montréal :

Pierre Foglia et Jim Roberts

Référence

Robitaille, Marc, Des histoires d’hiver avec encore plus de rues, d’écoles et de hockey. Roman, Montréal, VLB éditeur, 2013, 180 p. Ill.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*