Le zeugme du dimanche matin et de Fouad Laroui

«Je ne m’étais pas davantage inquiété de l’étrangeté de cette enquête : pourquoi diable la Tribune de Casablanca s’intéressait-elle à ce qui se passait à quelques centaines de kilomètres à l’est, en altitude, sur ce plateau aride où ne poussent que l’alfa et les ennuis?»

Fouad Laroui, l’Étrange Affaire du pantalon de Dassoukine, Paris, Julliard, 2012, 141 p., p. 54.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *