Le zeugme du dimanche matin et de Jean-Philippe Baril Guérard

Jean-Philippe Baril Guérard, Royal, 2018, couverture

«C’est la première fois que tu la voyais ne serait-ce qu’un peu indisposée, elle qui est toujours pétillante, souriante, impeccable, dégoulinante de kale et de bons sentiments.»

Jean-Philippe Baril Guérard, Royal, Montréal, Éditions de Ta Mère, 2018 (2016), 287 p., p. 64.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

2 réflexions au sujet de “Le zeugme du dimanche matin et de Jean-Philippe Baril Guérard”

  1. Remarque bibliographique : l’année de publication n’est-elle pas plutôt 2016? (Je me fie au dépôt légal figurant dans le paratexte de mon exemplaire imprimé.)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*