Vieillir (prématurément ?)

Il y a des jours où l’Oreille tendue se sent plus vieille que d’autres. Cela lui est arrivé, et doublement, ces jours-ci.

En équipée familiale dans un parc d’attractions montréalais, elle a pu constater qu’il y a des activités qui sont de moins en moins pour elle — si tant est qu’elles l’aient déjà été — et que la langue évolue parfois par des chemins auxquels elle n’aurait pas pensé.

Soit le graffiti suivant, saisi en attendant de monter à bord d’une auto tamponneuse :

Que signifie ce «criss d’ortho» ? Le juron religieux («criss» pour «Christ») ne pose pas de problème. Mais «ortho» ?

Première interprétation : orthographe. Quand on connaît la langue des graffitis, cela paraît pouvoir se défendre. Ce n’est pas ça.

Seconde interprétation, déjà moins plausible : orthodontiste, orthopédiste. N’est-il pas vrai que la santé est un sempiternel débat au Québec ? Ce n’est toujours pas ça.

Deux sources adolescentes — des mâles de 13 et 14 ans, vivant dans des quartiers différents de Montréal — sont formelles : un «criss d’ortho» est un idiot fini.

L’Oreille veut bien, mais quid, alors, de l’étymologie ? D’où cette expression vient-elle ?

À défaut de réponse ferme, une hypothèse. Au Québec, l’orthopédagogue est la «Personne qui travaille auprès des enfants, des adolescents ou des adultes afin de prévenir, de déceler et de corriger leurs troubles d’apprentissage scolaire» (Marie-Éva de Villers, Multidictionnaire de la langue française, édition numérique, Montréal, Québec Amérique, 2009 [cinquième édition] ). Un ortho serait donc celui qu’aiderait l’orthopédagogue; on le supposerait bête.

Vu sa difficulté à comprendre l’expression, l’Oreille ne donne pas cher de sa propre hypothèse.

 

[Complément du 30 janvier 2014]

Sur Twitter, trois découvertes, grâce à Claude Gohier :

«J’ai entendu l’expression “ortho” utilisée en ce sens au primaire ou au secondaire, dans les années 1980…» (@claudegohier)

Une entrée sur le Wiktionnaire

Une entrée sur le blogue de Mario Asselin

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

5 thoughts on “Vieillir (prématurément ?)”

  1. J’ai eu connaissance de cette insulte il y a plusieurs mois — disons moins de deux ans. Deux sources féminines (autour de 8 et 11 ans à ce moment) m’ont donné une explication qui va exactement dans le sens de votre théorie.

    N.B. Dans notre cas, « ortho » était employé sans l’épithète chrétienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*