Le zeugme du dimanche matin et de Danny Émond

Danny Émond, le Repaire des solitudes, 2015, couverture«Tu as jeté les assiettes dans l’évier déjà débordant, allumé la télévision et une cigarette dont la fumée s’est répandue en volutes dans l’appartement pour jaunir un peu plus les murs.»

Danny Émond, le Repaire des solitudes, Montréal, Boréal, 2015, 155 p., p. 45.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*