Le zeugme du dimanche matin et de Steve Laflamme

Steve Laflamme, le Chercheur d’âme, 2017, couverture«Elle discutait avec le barman, accompagnée de rien d’autre que d’un verre vide, de sa malchance et — Xavier l’avait remarqué aux regards qu’elle jetait au destin ici et là — d’un improbable espoir.»

Steve Laflamme, le Chercheur d’âme, Montréal, Éditions de l’Homme, coll. «Thriller», 2017, 461 p., p. 54.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*