Le zeugme du dimanche matin et de Perrine Leblanc

Perrine Leblanc, l’Homme blanc, 2010, couverture«Le jour, on entretenait les lieux, on lavait le plancher avec un compagnon de dortoir, un seau et un linge […].

Perrine Leblanc, l’Homme blan. Roman, Montréal, Le Quartanier, coll. «Polygraphe», 02, 2010, 173 p., p. 142.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*