Le zeugme du dimanche matin et de Maupassant

Maupassant, Boule de Suif, éd. 2000, couverture

«Sa femme, grande, forte, résolue, avec la voix haute et la décision rapide, était l’ordre et l’arithmétique de la maison de commerce qu’il animait par son activité joyeuse.»

Guy de Maupassant, Boule de Suif, dans Boule de Suif suivi de la Maison Tellier, postface de Chloé Radiguet, Paris, Mille et une nuits, 2000, 101 p., p. 15.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*