L’oreille tendue de… Corinne Larochelle

Corinne Larochelle, Pour cœurs appauvris, 2019, couverture

«Merci à mes fidèles amies et lectrices, Nathalie Béland pour les thés et les conversations échevelées, Carolle Richard pour l’oreille tendue et Line Gallant, complice de haute voltige.»

Corinne Larochelle, «Remerciements», dans Pour cœurs appauvris. Fictions, Montréal, Le Cheval d’août, 2019, 126 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*