Les zeugmes du dimanche matin et de Joseph-Charles Taché

Joseph-Charles Taché, Forestiers et voyageurs, éd. de 2014, couverture

«Au plus fort de la tempête et de ma douleur, je fis un vœu […]» (p. 136).

«Un voyageur ne peut pas porter son sac et le chagrin tout à la fois» (p. 138).

Joseph-Charles Taché, Forestiers et voyageurs. Mœurs et légendes canadiennes, texte conforme à l’édition de 1884, avec une postface, une chronologie et une bibliographie de Michel Biron, Montréal, Boréal, coll. «Boréal compact classique», 137, 2014 (2002), 267 p.

 

P.-S.—Vous croyez reconnaître le Kramer de la série télévisée Seinfeld sur la couverture ci-dessus ? Le fils cadet de l’Oreille tendue est d’accord avec vous.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur/autrice : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*