Le zeugme du dimanche matin

David Turgeon, les Bases secrètes, 2012, couverture«Le matin venu, les yeux endoloris, plutôt que de rattraper le moindre sommeil, Charpelle fils se fit une très vague toilette, puis avala à la file trois espressos et autant d’heures de route, carte routière sur les genoux, contrat type sur la banquette arrière.»

David Turgeon, les Bases secrètes, Montréal, Le Quartanier, «série QR», 59, 2012, 189 p., p. 131.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Le zeugme du dimanche matin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*