Le zeugme du dimanche matin et de Beaumarchais

La Mère coupable, créée le 26 juin 1792 au Théâtre du Marais, acte IV, sc. XIII, édition de 1876

«Je vous renvoie tous vos reproches, le portrait que j’ai fait de vous, et la boucle de cheveux que je vous dérobai.»

Beaumarchais, la Mère coupable (1792), dans Théâtre, texte établi, introduction, chronologie, bibliographie, notices, notes et choix de variantes par Jean-Pierre de Beaumarchais, Paris, Garnier, coll. «Classiques Garnier», 1980, xxxi/475 p., p. 358, acte II, sc. I.

Illustration : la Mère coupable, créée le 26 juin 1792 au Théâtre du Marais, acte IV, sc. XIII, dans Œuvres complètes de Beaumarchais, Paris, Laplace, Sanchez et Cie, 1876.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*