Le zeugme du dimanche matin et de Nadine Bismuth

Nadine Bismuth, Un lien familial, 2018, couverture«Un frisson me parcourt le corps et je me cale davantage dans mon siège, mais le téléphone se met à sonner, interrompant à la fois la musique électro dans les haut-parleurs et les caresses d’Olivier.»

Nadine Bismuth, Un lien familial, Montréal, Boréal, 2018, 317 p., p. 78-79.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*