Les zeugmes du dimanche matin et de Jean-Patrick Manchette

Jean-Patrick Manchette, Polar. Morgue pleine, éd. de 1984, couverture

«disparaissant dans la nature et dans l’espérance que je lui servirais d’alibi» (p. 72).

«Il avait l’air mécontent et un pansement adhésif sur le front» (p. 90).

Jean-Patrick Manchette, Polar. Morgue pleine, Paris, Gallimard, coll. «Carré noir», 511, 1984 (1973), 248 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*