Presque à l’intérieur dedans

Carte du Québec adjacent, Dictionnaire québécois instantané, 2004

Ce devrait être le printemps. @ArianeKrol paraît regretter que ce ne soit pas tout à fait le cas. En effet, selon elle, l’hiver serait fini sans être tout à fait fini. D’où ce tweet, le 20 mars : «On serait dans hiver-adjacent ?»

Adjacent ?

Reprenons la définition de ce mot dans le Dictionnaire québécois instantané (2004, p. 12-14).

Terme de géographie urbaine montréalaise. Qui veut habiter un quartier à la mode et ne le peut pas émigre vers l’adjacent. «Westmount adjacent !» (la Presse, 7 mars 2002) «Toutes sirènes dehors, j’ai donc mis d’urgence le cap sur Rosemont, aussi connu sous le nom de “Plateau adjacent”» (le Devoir, 8 novembre 2002). «J’ai donc quitté le Plateau, quitté le nombril de l’île, pour le Mile-End, mon nombril adjacent préféré» (la Presse, 13 novembre 2002). «C.D.N., adj. Sanctuaire» (le Devoir, 12 juin 2003).

Abréviation : adj.

On passerait donc, avec «hiver-adjacent», de la géographie à la météorologie.

C’est comme ça.

 

[Complément du 6 mars 2016]

Deux autres exemples, tirés de Mauvaise langue de Marc Cassivi (2016) :

Selon mon expérience de soccer dad sillonnant l’Ouest-de-l’Île de Dorval à Hudson (le West Island adjacent) […] (p. 23);

À l’époque, dans les petites annonces, on ne parlait pas du Mile-End mais d’“Outremont adjacent”» (p. 90).

 

[Complément du 11 juillet 2016]

Laval, en banlieue de Montréal, aura l’an prochain un nouvel équipement sportif. Les Canadiens de Montréal — c’est du hockey — ont décidé d’y installer une équipe. Comment l’appeler ? Le journaliste Gabriel Béland avait une suggestion le 9 juillet dernier. Il en a une autre aujourd’hui.

 

[Complément du 2 novembre 2016]

L’Oreille tendue ne s’était jamais demandé si adjacent, au sens exposé ci-dessus, existait en anglais. Il semble que oui, du moins si l’en croit un article paru hier dans l’édition numérique du magazine The New Yorker, dans lequel il est question du milliardaire états-unien Peter Thiel : plusieurs de ses affirmations seraient «truth-adjacent» (voisines de la vérité).

 

Références

Cassivi, Marc, Mauvaise langue, Montréal, Somme toute, 2016, 101 p.

Melançon, Benoît, en collaboration avec Pierre Popovic, Dictionnaire québécois instantané, Montréal, Fides, 2004 (deuxième édition, revue, corrigée et full upgradée), 234 p. Illustrations de Philippe Beha. La «Carte du Québec adjacent» reproduite ci-dessus se trouve p. 13.

Dictionnaire québécois instantanté, 2004, couverture

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

2 thoughts on “Presque à l’intérieur dedans”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*