Divergences transatlantiques 066

Michael Delisle, Dée, éd. de 2007, couverture

Soit la phrase suivante, tirée de Dée, le roman de Michael Delisle initialement paru en 2002 :

«Dès que l’échevin disparaît, Doc sort un flasque et le tend au père Provost qui en cale de grandes goulées» (éd. de 2007, p. 25).

Pour désigner un «Petit flacon plat», le Petit Robert dit de flasque que c’est un mot féminin (édition numérique de 2018), alors que Delisle l’emploie au masculin.

Cet usage du masculin n’étonne pas l’Oreille tendue, qui, à un an près, a le même âge que Delisle et la même enfance vécue à la périphérie de l’île de Montréal.

Pour ce que ça vaut, on trouve aussi le masculin dans le Dictionnaire de la langue québécoise de Léandre Bergeron (p. 228).

Pourtant, le flasque n’est pas un moyen de locomotion.

 

Références

Bergeron, Léandre, Dictionnaire de la langue québécoise, Montréal, VLB éditeur, 1980, 574 p.

Delisle, Michael, Dée, Montréal, BQ, 2007 (2002), 128 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*