Locomotion Québec 201

Les Québécois ont parfois des rapports tendus avec le féminin et le masculin. Un jour, l’Oreille tendue s’est même demandé si cela ne touchait pas particulièrement les moyens de locomotion.

Nouveau cas à ajouter à la liste : semi-remorque.

En France, le mot est féminin : «Un camion tournait lentement là-bas où la route s’éloignait de l’usine, et la semi-remorque blanche, par effet de perspective, remplaçait un instant le signe bleu de l’usine» (François Bon, 2011).

Au Québec, on le trouve parfois au masculin, malgré les recommandations de l’Office québécois de la langue française : «Un semi-remorque se renverse sur la route 348» (le Nouvelliste, 8 juin 2011); «Un semi-remorque emboutit un autre poids lourd» (le Journal de Québec, 4 juin 2009).

Y aurait-il une parenté cachée entre un semi-remorque et un ambulance ?

P.-S. — Le Petit Robert (édition numérique de 2010) réconcilie par avance tout le monde : «nom féminin et masculin». Ce et laisse rêveur.

Référence

Bon, François, Daewoo. Roman, édition numérique, Saint-Cyr sur Loire, publie.net, coll. «Temps réel», 2011 (2004).

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

4 thoughts on “Locomotion Québec 201”

  1. En Belgique l’usage du masculin est adopté par tous. Privilégiant donc l’expression « camion à semi-remorque » dont le masculin l’emporte malgré l’élision de « camion »

  2. décidément tu es un fameux lecteur – suis persuadé que coquille restée sur version numérique avait été corrigée dans édition papier – j’utilise aussi semi-remorque au masculin

    mais ces changements de genre systématiques au Québec, un vidéo, la job, ont de quoi nous troubler des 2 côtés

    « son Jeep » ça vaut bien ma semi-remorque, that’s that c’est ça qu’est ça

  3. Réconcilier mais aussi nuancer ?
    Au féminin le sens propre (« la remorque dont la partie avant n’a pas d’essieu et repose sur l’arrière d’un tracteur routier » dixit CNRTL) et au masculin une synecdoque (le tracteur + la semi-remorque : un [camion] semi-remorque)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*