Dictionnaire des séries 37

Tableau des joueurs blessés, la Presse+, 11 décembre 2021

Ce n’est pas difficile à imaginer : on se blesse facilement au hockey.

Depuis un certain temps, histoire de ne pas fournir d’informations qui pourraient leur nuire face à leurs adversaires, les équipes ont divisé leurs joueurs en deux : on peut être blessé au haut du corps ou au bas du corps; le milieu du corps paraît épargné.

Dans un passé pas très ancien, les porte-couleurs des Canadiens de Montréal étaient beaucoup moins cachottiers. Yvon Lambert (?) Jacques Laperrière se plaignait d’un mal de tête «lancinant et péniiiiiiiiiiiiible», Henri Richard avait mal à «la laine» et Bernard Geoffrion a dû être traité pour une «surbite» (ci-dessous, vers une minute quinze secondes).

Il n’y a pas que les joueurs qui se blessent. Dans la belle ville de Québec séviraient, par exemple, l’arénalose et la zambonellose.

Faites attention svp.

 

[Complément du 19 mars 2014]

C’est à la laine d’Henri Richard que pensait sans doute Jean Dion dans le Devoir du 18 mars quand il parlait d’«une laine d’une flexibilité à faire peur» (p. B6).

 

[Complément du 28 mai 2014]

Le sommet de la cachotterie a-t-il été atteint durant les séries éliminatoires de 2013 lorsque l’entraîneur des Bruins de Boston, Claude Julien, a déclaré en conférence de presse qu’un de ses joueurs, Patrice Bergeron, était blessé «au corps» ?

Selon le journaliste Marc-Antoine Godin, de la Presse, Michel Therrien, l’entraîneur des Canadiens de Montréal, aurait utilisé la même formule hier soir, s’agissant d’Alexei Emelin : «It’s a body injury

Votre imagination fera le reste.

 

[Complément du 19 décembre 2021]

À qui attribuer la paternité de cette bipartition corporelle ? Selon Curtis Rush, Pat Quinn, sans l’avoir inventée, l’aurait popularisée en 1999.

Richard Labbé en veut encore à Quinn si l’on en croit la Presse+ du jour.

Texte de Richard Labbé, la Presse+, 19 décembre 2021

 

[Complément du 5 février 2014]

Les 57 textes du «Dictionnaire des séries» — repris et réorganisés —, auxquels s’ajoutent des inédits et quelques autres textes tirés de l’Oreille tendue, ont été rassemblés dans le livre Langue de puck. Abécédaire du hockey (Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p., illustrations de Julien Del Busso, préface de Jean Dion, 978-2-923792-42-2, 16,95 $).

En librairie le 5 mars 2014.

Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

6 réponses sur “Dictionnaire des séries 37”

Laissez un commentaire svp