Huitième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique

Oxymore, oxymoron

Définition

«Figure qui consiste à allier deux mots de sens contradictoires pour leur donner plus de force expressive (ex. Une douce violence; hâte-toi lentement)» (le Petit Robert, édition numérique de 2010).

Exemples

«Presse. Le Monde publie un billet nécrologique consacré à “Sir Brooks Richards, célèbre agent secret britannique”, ce qui constitue, si je ne m’abuse, un bel oxymore» (Notules, no 79, 6 octobre 2002).

Au Québec : Révolution tranquille.

 

[Complément du 26 octobre 2015]

Quand une université montréalaise crée une bourse «Lambda pour l’excellence», c’est un oxymore ou une contradiction dans les termes ? (Lambda : «Moyen, quelconque», dit le Petit Robert, édition numérique de 2014.)

 

[Complément du 19 décembre 2015]

Autre exemple, chez Jean-Philippe Toussaint, dans Football (2015) : «Le football permet d’être, non pas nationaliste, il y aurait là une connotation politique détestable qui ne m’effleure même pas, et pas même patriote, mais chauvin, j’entends par là un nationalisme pas dupe, au deuxième degré, un nationalisme ironique, l’oxymore est parfait, il n’y a pas de termes plus antinomiques, la séduction de l’adjectif semble contredire ce que le mot peut avoir de déplaisant, ou, pour tout dire, un nationalisme enfantin, de l’ordre d’une vantardise primaire, une fanfaronnade euphorique et gamine : Vive la Belgique !» (p. 27-28)

 

Références

Didion, Philippe, Notules dominicales de culture domestique, Saint-Cyr sur Loire, publie.net, coll. «Temps réel», 2008, 355 p.

Toussaint, Jean-Philippe, Football, Paris, Éditions de Minuit, 2015, 122 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

4 thoughts on “Huitième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*