Onzième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique

Palindrome

Définition

«(gr. palindromos = qui court en sens inverse, qui revient sur ses pas). Forme particulière d’anagramme : mot ou phrase, voire petit texte, qui peut indifféremment être lu de gauche à droite ou de droite à gauche en conservant le même sens. Ex. : été, radar, Laval, Ésope reste ici et se repose; ou, en anglais, ce petit dialogue plaisant : “Madam, I’m Adam. — Sir, I’m Iris”. Grand virtuose de l’Oulipo, Georges Perec est connu pour avoir écrit un palindrome de plus de 5000 signes !» (Dictionnaire des termes littéraires, p. 344).

Exemples

«Not so, Boston» (Roger Angell, du New Yorker, au sujet des Red Sox, l’équipe de baseball de Boston).

«Sexe vêtu, tu te vexes ?» (Luc Étienne, le Magazine littéraire, 316, décembre 1993, p. 79).

«Je vois le nom Canam Manac à l’entrée nord-ouest qui est un drôle de palindrome pour une compagnie» (Mahigan Lepage, Vers l’ouest, 2009).

P.-S. — On ne confondra par le palindrome avec le boustrophédon. Ce dernier est une «Transcription graphique de droite à gauche» (Gradus, éd. de 1980, p. 95). C’est aussi le nom d’un bateau dans l’Équipée malaise de Jean Echenoz.

 

[Complément du 18 juillet 2015]

Bâtir l’intrigue d’un film sur un palindrome (kayak) ? C’est ce que fait Bruno Podalydès en 2014 avec Comme un avion.

 

[Complément du 17 juin 2016]

Palindrome avec «Dammit»

 

[Complément du 26 juin 2016]

Le palindrome peut être constitué de lettres. Il peut aussi être constitué de chiffres. Exemple («note palindrome, Épinal [Vosges], 6 décembre 2014») emprunté à la livraison du jour des Notules dominicales de culture domestique de Philippe Didion.

Ph. Didion, «note palindrome, Epinal (Vosges), 6 décembre 2014»

 

[Complément du 9 juillet 2016]

Laval, en banlieue de Montréal, aura l’an prochain un nouvel équipement sportif. Les Canadiens de Montréal — c’est du hockey — pensent y installer une équipe. Comment l’appeler ? Quel personnel embaucher ? Deux suggestions glanées sur Twitter hier.

 

[Complément du 28 février 2017]

Joli tweet que celui-ci :

Si votre trouble obsessionnel compulsif (OCD : Obsessive-Compulsive Disorder) implique l’usage de palindromes, n’est-il pas normal que l’on vous traite avec du Xanax ?

 

Références

Brasseur, Roland, «Perec sur ordinateur», le Magazine littéraire, 316, décembre 1993, p. 79-80.

Dupriez, Bernard, Gradus. Les procédés littéraires (Dictionnaire), Paris, Union générale d’éditions, coll. «10/18», 1370, 1980, 541 p.

Echenoz, Jean, l’Équipée malaise, Paris, Éditions de Minuit, 1986, 251 p.

Lepage, Mahigan, Vers l’ouest, livre numérique, Saint-Cyr sur Loire, publie.net, coll. «Décentrements», 2009.

Van Gorp, Hendrik, Dirk Delabastita, Lieven D’hulst, Rita Ghesquiere, Rainier Grutman et Georges Legros, Dictionnaire des termes littéraires, Paris, Honoré Champion, coll. «Dictionnaires & références», 6, 2001, 533 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

7 thoughts on “Onzième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*