Astronomie médiatique

Certaines planètes perdent du galon; cela est arrivé à Pluton il n’y a pas si longtemps. D’autres en prennent.

Exemples

«Innovante planète design» (la Presse, 16 mars 2013, cahier Maison, p. 7).

«En attendant la fin du conflit, le DG du Canadien voyage aux quatre coins de la planète hockey» (la Presse, 9 novembre 2012, cahier Sports, p. 1).

«La “planète goût” à Turin» (la Presse, 3 novembre 2012, cahier Voyage, p. 4).

«Sur la planète vélo on aime aimer Cadel même s’il n’est pas beau» (la Presse, 30 juin 2012, cahier Sports, p. 4).

«les meilleurs espoirs de la planète hockey» (la Presse, 23 juin 2012, cahier Sports, p. 3).

«Tremblant arrive sur la planète Ironman» (la Presse, 23 juin 2012, cahier Sports, p. 6).

«il convient de regarder les éléments de la planète Gretzky» (le Hockey vu du divan, p. 191).

Planète Zoockey (2012)

Autour de quelle étoile ces planètes (surtout) médiatiques tournent-elles ? L’espace doit être encombré.

P.-S. — Le phénomène n’est pas nouveau : en 1996, Jean-Claude Guédon publiait la Planète cyber.

P.-P.-S. — C’est la deuxième fois que l’Oreille tendue explore la planète planète.

Références

Grondin, Simon, le Hockey vu du divan, Sainte-Foy (Québec), Presses de l’Université Laval, 2012, 214 p. Ill.

Guédon, Jean-Claude, la Planète cyber. Internet et cyberespace, Paris, Gallimard, coll. «Découvertes Gallimard. Techniques», 280, 1996, 128 p. Ill.

Sirois, Shawn et Jean-François Vachon, Planète Zoockey, Montréal, Le petit homme, 2012, 50 p. Idée originale de Bob Sirois. Bande dessinée.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

3 thoughts on “Astronomie médiatique”

  1. Entendu aujourd’hui à Radio-Canada: la « planète soccer », la « planète sport », en moins d’une heure.

    Et j’abonde dans le sens de Pimpette: la planète planète, c’est la meilleure.

    1. Dans la Presse du 22 mars : «la planète LNH» (cahier Sports, p. 4). Dans celle du 23 mars : «la planète cinéma» (cahier Cinéma, p. 2). La «planète planète» a de beaux jours devant elle. (Et merci.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*