Dictionnaire des séries 29

En matière de lexique hockeyistique, ce qui concerne le lancer est particulièrement riche.

On a déjà vu, ici même, le tir voilé et le tir sans avertissement.

Le tir puissant est une garnotte, un plomb ou un boulet.

Howie ! Tout le monde a peur de sa méchante garnotte
(Mes Aïeux, «Le fantôme du Forum», chanson, 2008)

Anderson a dû repousser un méchant plomb de P.K. Subban qui, ce soir encore, a élevé sa cadence pour les séries (@MAGodin).

La garnotte, le plomb ou le boulet est le fruit d’un lancer frappé (un slap shot).

On entendait les slap shots su’é portes de garages
(Les Cowboys fringants, «Banlieue», chanson, 1998)

Un verbe pour décrire cela ? Snapper (voir Jocelyn Bérubé, «Rocket», p. 33).

On ne confondra pas ce lancer frappé avec le tir des poignets (plus précis, du moins en théorie, mais moins puissant) ou le tir-passe (le plus souvent ni l’une ni l’autre, pas moins efficace pour autant).

Certains tirs sont difficiles à décocher, particulièrement le tir sur réception. (L’Oreille tendue ne connaît pas d’équivalent français au verbe to one-time it en anglais et elle le déplore).

Qu’attendre d’un tir ? De la précision, de la vélocité et de la lourdeur. De la lourdeur ?!?! Si si : avoir un tir lourd, ce serait bien.

pendant les célébrations
se lance dans la partie Gerry Rochon
il ne cesse de nous répéter
un bon lancer est bas dur lourd sec et précis
(Bernard Pozier, «La fièvre du printemps», p. 23)

Bien malin celui qui le pèsera.

 

[Complément]

Les 57 textes du «Dictionnaire des séries» — repris et réorganisés —, auxquels s’ajoutent des inédits et quelques autres textes tirés de l’Oreille tendue, ont été rassemblés dans le livre Langue de puck. Abécédaire du hockey (Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p., illustrations de Julien Del Busso, préface de Jean Dion, 978-2-923792-42-2, 16,95 $).

En librairie le 5 mars 2014.

Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014)

 

Références

Bérubé, Jocelyn, «Rocket», dans Portraits en blues de travail, préface de Jean-Marc Massie, Montréal, Planète rebelle, coll. «Paroles», 2003, p. 25-36.

Pozier, Bernard, Les poètes chanteront ce but, Trois-Rivières, Écrits des Forges, coll. «Radar», 60, 1991, 84 p. Ill. Réédition : Trois-Rivières, Écrits des Forges, 2004, 102 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

4 thoughts on “Dictionnaire des séries 29”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*